Product Information

Dragon lune violet

 

Dragon lune violet est une création unique vibratoire. Qui associe l’effet de la lune et du dragon. Le dragon purificateur de lieu de vie vous accompagne en vous apportant protection mais aussi guidance dans tout ce qui ne se voit pas. La lune l’aide dans sa mission, elle qui est connectée aux différents cycles de la vie sur Terre. Elle apporte son énergie de lumière et de fécondité sur les différents projets de votre vie.

Ce dragon porte le doux nom de Melchior, qui signifie roi des lumières. La création est composée d’améthyste, de jaspe, charoite, pierre de lune, quartz rose, quartz, cristal de roche, lapis lazuli.

et de nacre ce qui lui fait une reliance terre mer… connecté à tous les éléments qui nous entourent.

 

Création réalisé dans un environnement vibratoire. Diplômée en géobiologie mes créations respectent l’art de l’orgonite mais aussi la planète. J’utilise une résine non toxique et le zéro déchet.

Rôle de l’orgonite

Pour comprendre le concept de l’Orgone plébiscité par Wilhelm Reich, il faut savoir que tout est énergie. Chaque chose, chaque être vivant et minéral, émet de l’énergie.

Cette énergie peut ainsi être spirituelle (par exemple, l’Amour) ou physique (par exemple, faire du sport).

Son approche étant scientifique et non pas ésotérique, il s’attelle à des expériences en laboratoire où il découvre que les matières organiques attirent et retiennent l’énergie, tandis que les métaux la réfléchissent. Expériences qui supposent donc le fait que l’énergie de l’Orgone soit non seulement présente dans le corps humain mais également dans l’atmosphère.

Par conséquent, selon Wilhelm Reich, l’énergie de l’Orgone est une énergie cosmique primordiale, libre de toute masse et circulant à travers chaque organisme comme une force vitale. Elle se caractérise par le mouvement, la pulsation, le rayonnement et la superposition.

Autrement dit, l’Orgone est tout simplement le socle du processus de la vie.

Rôle de la lune

En astrologie, la lune est miroir des émotions et des désirs les plus intimes, des profondeurs du moi qui ne sont jamais révélées. Elle est aussi la quintessence de l’image féminine. Une image marquée par l’ambivalence, car elle souligne la relation étroite entre la vie et la mort.

Mais la lune est aussi un symbole de pureté, d’éternité, d’arcane et aussi de fécondité, d’intuition, de sensualité, de lumière divine.

La lune est également représentée au travers de figures sacrées des différentes religions, ou dans des représentations légendaires transmises depuis la nuit des temps. Par ailleurs, elle est toujours associée au soleil, dont elle est épouse ou fidèle servante. Dans la religion chrétienne, par exemple, certains portraits de la Vierge Marie illustrent un croissant de lune sous ses pieds pour indiquer comment Marie accueille la lumière du soleil et la transmet ensuite au monde à travers son fils.

Dans la mythologie égyptienne, la lune est incarnée par la déesse Isis, épouse d’Osiris et symbole de la déesse mère, qui au coucher du soleil a avalé le soleil, laissant place à la nuit et à ses étoiles. Dans la mythologie grecque, la lune est personnifiée par la déesse Séléné, dont la beauté est incomparable. Séléné a donné naissance à 50 filles et elle est symbole de fécondité et de la vie sur la terre.

Aussi, en astrologie, la lune est le miroir des énergies solaires. Pour ainsi dire, le grand astre lumineux transmet ses forces énergétiques et vibratoires à la lune qui les accueille et les métamorphose pour leur donner vie dans la matière de l’univers et sur terre.

Enfin, à l’instar de la planète Vénus et de la planète Mercure, la lune est un astre lié à l’individu. Elle est comme un pont entre les énergies psychologiques de mercure et les énergies sentimentales de Vénus afin de laisser émerger une réflexion émotionnelle réalisable et raisonnée.

 

Rôle du dragon

Le dragon est un véritable protecteur, il vous aide dans votre quête de mieux être en fonction de son élément ici c’est le macrocosmos. Il vous aide à vous connecter au grand tout, véritable allié pendant les méditations. N’hésitez pas à lui donner un rôle, le prendre dans vos mains pour vous connecter à votre divin

 

 

En Chine et au Japon, le Dragon est toujours très populaire.

Créature à la fois terrestre, aquatique, souterraine et céleste, il est le symbole par excellence de la puissance créatrice de la vie : dans l’Apocalypse, il crache les eaux primordiales, et chez les Celtes il rejette l’Oeuf du Monde (Oeuf de serpent), ce qui prouve qu’il incarne bien autre chose que ce stupide Mal physique dont on l’affuble. Dans la tradition indienne, le Dragon produit le soma, la boisson de l’immortalité. Pour les Chinois, il incarne la résolution des contraires et symbolise l’Empereur qui concentre en lui toutes les charges de l’Etat, raison pour laquelle la face du Dragon signifie le visage de l’Empereur. Quant aux Celtes, ils honorent certains de leurs souverains particulièrement valeureux en leur octroyant le titre de toute puissance de “Tête de Dragon”. Tel fut le cas pour le père du roi Arthur : le roi Uther Penndragon.

Le mot « dragon » vient d’un mot grec signifiant « serpent » mais indiquait que la créature était bien plus qu’un simple reptile.

Ce mot grec veut aussi dire « regard pénétrant» qui est l’une des caractéristiques du dragon.

Dans la cosmologie chinoise un « Dragon d’Azur » était le « gardien » du « Palais » de l’Est et il était lié aux pouvoirs du soleil levant, de la saison du Printemps et du bois, ce qui indique une association avec le renouveau et la croissance. Le dragon est également l’un des douze animaux cycliques de l’astrologie chinoise dans laquelle il est associé à la force et au courage, à l’énergie et à la santé, ainsi qu’à la prospérité et au succès.

Dans la mythologie européenne, le dragon illustrait la Terre élémentale et la vitalité de la terre. Bien loin d’être haï, le dragon antique état profondément révéré. Ce ne fut que bien plus tard, que les premiers missionnaires chrétiens en firent un symbole des forces malveillantes conquises par leurs saints.

Comme dit plus haut, dans les temps anciens, le dragon était souvent un symbole de richesses.

Cependant ces trésors cachés dont il avait la garde, étaient bien plus spirituels que matériels. Cachés en profondeur dans l’inconscient, ils sont difficiles à obtenir.

Le dragon est souvent dépeint crachant des flammes mais ce « serpent de feu » est l’énergie « électrique » du chakra de base situé au bout de la colonne vertébrale, et qui s’élève quand le mental supérieur est suscité.

Le Dragon est donc également un symbole d’initiation.

Les symboles de la vouivre et du dragon ailé conviennent parfaitement à la conception du monde de l’homme médiéval.

Ils figuraient certaines forces telluriques venant du plus profond de la terre et, comme elles peuvent engendrer des dommages aussi bien à l’environnement qu’à la santé humaine, pour l’homme médiéval il était logique de les assimiler à des forces démoniaques et de les condamner comme pernicieuses.

Les architectes des cathédrales avaient connaissance de ces problèmes et en tenaient compte dans l’élaboration de leurs plans.

Un bas-relief soutenant le pilier de la flèche de la cathédrale de Strasbourg est orné d’une sculpture représentant une vouivre se mordant une patte (énergie canalisée)

L’homme médiéval vénéraient ces forces telluriques et combattaient ses effets néfastes sous l’image d’un dragon ailé. Il savait que les serpents avaient une attirance pour les réseaux telluriques et qu’ils aimaient suivre les failles, et la vouivre était pour lui cette force tellurique.

AvisIl n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Dragon lune violet”